Qu'est-ce que ori and the blind forest ?

**** est un jeu vidéo de plates-formes et d'aventure sorti en 2015 et conçu par Moon Studios, une équipe de développement indépendante, et édité par Microsoft Studios.

Le joueur incarne principalement un petit esprit sylvestre blanc nommé Ori, qui doit sauver la forêt s'étant dégradée à la suite d'évènements mystérieux. De type metroidvania et inspiré par des franchises comme Rayman et Metroid, l'objectif est de se déplacer entre les plate-formes en évitant des obstacles ou en résolvant des énigmes. La sauvegarde est permise en utilisant des ressources et il existe un système d'amélioration pour renforcer les capacités d'Ori.

Le jeu sort en mars sur Xbox One et sur Microsoft Windows via la plate-forme de distribution Steam, puis sur Nintendo Switch en . À sa sortie, le jeu reçoit un accueil critique très favorable, notamment grâce à sa jouabilité, sa direction artistique, son histoire et sa bande-son. Il remporte par ailleurs le prix de la meilleure direction artistique pour un jeu vidéo de l'année aux cérémonies des Game Awards 2015, des British Academy Video Games Awards 2015 et des DICE Awards 2016.

Une extension au jeu intitulée et proposant du contenu additionnel sort en mars 2016. Un second opus mettant en scène le même protagoniste, , est publié en mars .

Système de jeu

Généralités

est un jeu de plates-formes en deux dimensions de type . Le joueur contrôle Ori, un petit esprit sylvestre blanc, qui dispose de plusieurs capacités déblocables et améliorables au fil de l'aventure1.

Capacités

Ori dispose de nombreuses capacités déblocables soit via un arbre de compétences avec des points de compétence obtenus avec la emmagasinée par Ori, débloquant essentiellement des compétences passives, soit grâce à des arbres magiques prodiguant les capacités les plus importantes2{{,}}3.

Ces capacités permettent notamment à Ori d'obtenir de nouveaux mouvements, comme le double saut ou l'escalade, lui permettant d'accéder à des endroits auparavant inaccessibles et forçant le joueur à revisiter les zones dans lesquelles il est déjà passé4.

Exploration

Durant l'aventure, Ori doit interagir avec son environnement afin de progresser : il peut trouver de la à certains endroits ou en battant des ennemis, lui permettant de débloquer de nouvelles compétences ; il peut aussi trouver des et des , respectivement pour utiliser certaines capacités et récupérer les points de vie perdus lors des combats5.

Au fil de l'aventure, Ori est amené à explorer des donjons au nombre de trois, comprenant des énigmes environnementales et une course-poursuite faisant office de boss6.

Le joueur peut placer un point de sauvegarde où bon lui semble, à condition de dépenser un point d'énergie. Il peut se téléporter à partir d'un vers n'importe quel autre puits7.

Trame

Univers

se déroule dans une forêt nommée Nibel8.

Personnages

Ori, le personnage principal d' contrôlé par le joueur, est un esprit semblable à un lapin de couleur bleuâtre. Très agile, il dispose d'une grande variété de mouvements : sauter, courir, nager, se balancer, sprinter Il acquiert de nombreux pouvoirs au fil de l'aventure9.

Seyn est une boule de lumière issue de l'Arbre aux Esprits, permettant à Ori d'attaquer ses ennemis et l'accompagnant durant son voyage10.

Synopsis

En pleine nuit orageuse, une feuille de lumière se détache de l'Arbre aux Esprits : elle atterrit chez une créature de la forêt, Naru. Il s'agit en fait d'Ori, un esprit de la forêt : Naru en prend soin et l'élève comme son enfant11.

Plusieurs années plus tard, Ori et Naru souffrent de la faim, car la forêt se meurt : ils parviennent malgré tout à trouver de la nourriture mais Naru, affaiblie, meurt. Ori part alors en quête de l'Arbre aux Esprits pour sauver la forêt12.

Sur son chemin, il fait la rencontre de Seyn, la lumière de l'Arbre aux Esprits. Elle lui apprend la raison de la dégénérescence de la forêt : enlevée à lui, l'Arbre aux Esprits en a perdu le contrôle13. Ori apprend alors qu'il doit réveiller les trois éléments, l'Eau, les Vents et la Chaleur pour sauver la forêt14.

Développement

Conception

est développé par Moon Studios, un studio indépendant situé en Autriche dont la dizaine de membres est répartie à travers le monde, communicant grâce à Internet. L'équipe commence à travailler sur le projet en 15{{,}}16. Conservant son indépendance créative, le studio est néanmoins soutenu par Microsoft qui publie le jeu en tant que Microsoft Studios17.

Le jeu s'inspire de plusieurs œuvres qualifiées de classiques : , , , , Le Roi lion et , entre autres18{{,}}19. La presse spécialisée le compare à et les productions cinématographiques de Hayao Miyazaki, comme Princesse Mononoké, Le Voyage de Chihiro ou Mon voisin Totoro20.

Initialement conçu comme un prototype inspiré de , devient un projet à part entière21. Un prototype du et de l'univers est dévoilé peu après la sortie du jeu22.

Bande-son

La bande-son d' est composée par Gareth Coker23. La performance est effectuée par un orchestre et enregistrée dans un studio de à Nashville, aux États-Unis24{{,}}25.

Gareth Coker, pour créer la bande-son, commence par composer des morceaux conceptuels, sans réelle structure ni consistance, puis se sert de ces idées conceptuelles pour constituer l'identité musicale d'. Son travail se fait en lien avec l'équipe de développement, qui lui fournit des concepts de l'intrigue, des personnages et de l'ambiance du jeu pour qu'il puisse y adapter ses compositions26.

Annonce et commercialisation

est dévoilé au cours de l'E3 2014, durant la conférence de Microsoft Studios27{{,}}28. Il apparaît ensuite lors de plusieurs évènements, la Gamescom, se tenant du 13 au 17 août 29, et le Tokyo Game Show, ayant lieu du 18 au 21 septembre 201430, où des images du jeu sont présentées31{{,}}32.

La sortie du jeu, dans un premier temps prévue pour le , est officialisée pour le sur Windows et Xbox One33{{,}}34. C'est à cette date qu'il sort partout dans le monde35{{,}}36. Une version pour Xbox 360 était initialement prévue, mais elle a été repoussée puis annulée37{{,}}38{{,}}39

Lors de l'édition de la Gamescom, les rumeurs faisant état d'une possible extension pour le jeu sont confirmées40{{,}}41 : celle-ci contiendrait 42. Baptisée , elle est annoncée pour le printemps 43{{,}}44, puis sort finalement le sur Xbox One et le sur Windows45{{,}}46{{,}}47.

Initialement disponible uniquement en version dématérialisée, une version physique de la est proposée à partir du 48{{,}}49.

Un portage du jeu sur Nintendo Switch sort le 50. Des versions physiques sont disponibles à partir du 51 ; une compilation d' et sa suite, , sort le 52.

Postérité

Peu après la sortie du jeu, l'équipe de Moon Studios s'exprime sur ses projets à venir. Ainsi, après la sortie d', cinq projets seraient 53, mais doivent 54. Un agrandissement de l'équipe du studio, alors constitué d'une vingtaine de personnes, doit avoir lieu pour s'occuper desdits projets. Un projet de film reposant sur la licence satisferait le créateur du Moon Studios, bien qu'aucun studio de cinéma n'ait fait de démarche en ce sens. L'idée d'un mode multijoueur est également abordée55{{,}}56{{,}}57 :

Lors de la conférence de Microsoft à l'E3 2017, une suite intitulée est annoncée58. Elle sort le sur Windows et Xbox One, le sur Nintendo Switch et le sur Xbox Series59{{,}}60{{,}}61.

Accueil

Critiques

Version initiale

reçoit des critiques élogieuses de la presse spécialisée : le titre récolte la note de 88 sur 100 d'après l'agrégateur de critiques Metacritic, et 90 sur 100 avec 97 % de recommandations sur OpenCritic62{{,}}63{{,}}64.

Les critiques de la presse spécialisée font notamment l'éloge de l'esthétique du titre couplée à la maîtrise de sa direction artistique : les animations et les décors sont plébiscités, tant par leur qualité que leur variété. La bande-son est régulièrement qualifiée d'. Le système de jeu est également apprécié grâce à sa fluidité et sa précision, malgré la répétitivité des combats ; la difficulté, bien qu'élevée, est qualifiée de . Le scénario est estimé par la presse, le qualifiant de et saluant sa durée correcte65{{,}}66{{,}}67{{,}}68{{,}}69.

Les principaux défauts soulevés concernent un manque de lisibilité de l'action et des problèmes de performances ; certaines critiques font aussi état d'un léger manque d'originalité quant aux énigmes et obstacles proposés et d'une rejouabilité limitée. Les notes attribuées sont généralement très favorables, allant de 8 sur 10 à 19 sur 2070{{,}}71{{,}}72{{,}}73{{,}}74.

La , sortie en , reçoit elle aussi des critiques très favorables, avec notamment un score de 88 sur 100 selon Metacritic et OpenCritic, qui indique 95 % de recommandations75{{,}}76{{,}}77.

Cette extension est bien accueillie pas la presse spécialisée grâce au nouveau contenu qu'elle propose et les améliorations qu'elle apporte par rapport à la version originale, mais elle reste qualifiée de selon GAMERGEN78{{,}}79.

Portage Nintendo Switch

Le portage Nintendo Switch de est également extrêmement bien reçu par la critique : il reçoit la note de 90 sur 100 sur Metacritic et de 88 sur 100 sur OpenCritic80{{,}}81.

Selon la presse spécialisée, cette adaptation remplit son objectif, dans la mesure où elle permet aussi bien de faire découvrir à davantage de joueurs que de remobiliser les joueurs des autres plate-formes sur le format portable. L'aspect technique est salué compte tenu des performances relativement faibles de la console grâce à une bonne optimisation, malgré quelques ralentissements. L'imprécision des contrôles et le temps d'adaptation qu'ils nécessitent sont cependant pointés du doigt82{{,}}83{{,}}84.

Distinctions

Du fait de son succès critique, reçoit des récompenses lors de plusieurs cérémonies, se distinguant essentiellement pour sa direction artistique et sa bande-son.

Il est notamment lauréat du prix de la meilleure direction artistique et nommé dans la catégorie de meilleur jeu indépendant aux 201585, ainsi que lauréat du prix du meilleur jeu Xbox et de la meilleure bande-son aux 2015, en plus d'une nomination en tant que jeu de l'année à cette dernière cérémonie86. En 2016, le jeu reçoit le prix de la meilleure direction artistique aux ainsi que le prix de la meilleure bande-son au South by Southwest (SXSW)87{{,}}88. Finalement, le jeu est nommé pour la distinction de jeu de l'année aux 2016 puis remporte trois autres catégories lors de cette même cérémonie : meilleure direction artistique, meilleure bande-son et meilleures animations89.

<table> <caption>Liste des prix et nominations de </caption> <thead> <tr class="header"> <th><p>Cérémonie</p></th> <th><p>Catégorie</p></th> <th><p>Résultat</p></th> <th></th> </tr> </thead> <tbody> <tr class="odd"> <td><p>2015</p></td> <td><p>Meilleure direction artistique</p></td> <td></td> <td><p><a href="#fn1" class="footnote-ref" id="fnref1" role="doc-noteref"><sup>1</sup></a>{{,}}<a href="#fn2" class="footnote-ref" id="fnref2" role="doc-noteref"><sup>2</sup></a></p></td> </tr> <tr class="even"> <td><p>Meilleure bande-son</p></td> <td></td> <td></td> <td></td> </tr> <tr class="odd"> <td><p>Meilleur <a href="jeu_indépendant" title="wikilink">jeu indépendant</a></p></td> <td></td> <td></td> <td></td> </tr> <tr class="even"> <td><p>Meilleur jeu d'action-aventure</p></td> <td></td> <td></td> <td></td> </tr> <tr class="odd"> <td><p>2015</p></td> <td><p><a href="Jeu_vidéo_de_l&#39;année" title="wikilink">Jeu de l'année</a></p></td> <td></td> <td><p><a href="#fn3" class="footnote-ref" id="fnref3" role="doc-noteref"><sup>3</sup></a>{{,}}<a href="#fn4" class="footnote-ref" id="fnref4" role="doc-noteref"><sup>4</sup></a></p></td> </tr> <tr class="even"> <td><p>Meilleur jeu Xbox</p></td> <td></td> <td></td> <td></td> </tr> <tr class="odd"> <td><p>Meilleure direction artistique</p></td> <td></td> <td></td> <td></td> </tr> <tr class="even"> <td><p>Meilleure bande-son</p></td> <td></td> <td></td> <td></td> </tr> <tr class="odd"> <td><p>Meilleure nouvelle licence</p></td> <td></td> <td></td> <td></td> </tr> <tr class="even"> <td><p>2016</p></td> <td><p>Meilleure direction artistique</p></td> <td></td> <td><p><a href="#fn5" class="footnote-ref" id="fnref5" role="doc-noteref"><sup>5</sup></a>{{,}}<a href="#fn6" class="footnote-ref" id="fnref6" role="doc-noteref"><sup>6</sup></a></p></td> </tr> <tr class="odd"> <td><p>Meilleure bande-son</p></td> <td></td> <td></td> <td></td> </tr> <tr class="even"> <td><p>Meilleure nouvelle licence</p></td> <td></td> <td></td> <td></td> </tr> <tr class="odd"> <td><p>Meilleur premier jeu</p></td> <td></td> <td></td> <td></td> </tr> <tr class="even"> <td><p><a href="SXSW" title="wikilink">SXSW</a> 2016</p></td> <td><p>Meilleure direction artistique</p></td> <td></td> <td><p><a href="#fn7" class="footnote-ref" id="fnref7" role="doc-noteref"><sup>7</sup></a>{{,}}<a href="#fn8" class="footnote-ref" id="fnref8" role="doc-noteref"><sup>8</sup></a></p></td> </tr> <tr class="odd"> <td><p>Meilleure bande-son</p></td> <td></td> <td></td> <td></td> </tr> <tr class="even"> <td><p>Meilleures animations</p></td> <td></td> <td></td> <td></td> </tr> <tr class="odd"> <td><p>Meilleur personnage – Ori</p></td> <td></td> <td></td> <td></td> </tr> <tr class="even"> <td><p>Meilleure nouvelle licence</p></td> <td></td> <td></td> <td></td> </tr> <tr class="odd"> <td><p>2016</p></td> <td><p>Jeu de l'année</p></td> <td></td> <td><p><a href="#fn9" class="footnote-ref" id="fnref9" role="doc-noteref"><sup>9</sup></a></p></td> </tr> <tr class="even"> <td><p>Meilleure direction artistique</p></td> <td></td> <td></td> <td></td> </tr> <tr class="odd"> <td><p>Meilleure bande-son</p></td> <td></td> <td></td> <td></td> </tr> <tr class="even"> <td><p>Meilleur design sonore</p></td> <td></td> <td></td> <td></td> </tr> <tr class="odd"> <td><p>Meilleures animations</p></td> <td></td> <td></td> <td></td> </tr> <tr class="even"> <td><p>Meilleur jeu d'aventure</p></td> <td></td> <td></td> <td></td> </tr> </tbody> </table> <section class="footnotes footnotes-end-of-document" role="doc-endnotes"> <hr /> <ol> <li id="fn1" role="doc-endnote"><a href="#fnref1" class="footnote-back" role="doc-backlink">↩︎</a></li> <li id="fn2" role="doc-endnote"><a href="#fnref2" class="footnote-back" role="doc-backlink">↩︎</a></li> <li id="fn3" role="doc-endnote"><a href="#fnref3" class="footnote-back" role="doc-backlink">↩︎</a></li> <li id="fn4" role="doc-endnote"><a href="#fnref4" class="footnote-back" role="doc-backlink">↩︎</a></li> <li id="fn5" role="doc-endnote"><a href="#fnref5" class="footnote-back" role="doc-backlink">↩︎</a></li> <li id="fn6" role="doc-endnote"><a href="#fnref6" class="footnote-back" role="doc-backlink">↩︎</a></li> <li id="fn7" role="doc-endnote"><a href="#fnref7" class="footnote-back" role="doc-backlink">↩︎</a></li> <li id="fn8" role="doc-endnote"><a href="#fnref8" class="footnote-back" role="doc-backlink">↩︎</a></li> <li id="fn9" role="doc-endnote"><a href="#fnref9" class="footnote-back" role="doc-backlink">↩︎</a></li> </ol> </section>

Liste des prix et nominations de

Ventes

Selon Thomas Mahler, le créateur de Moon Studios, aurait été rentable dès la semaine suivant sa sortie90{{,}}91{{,}}92.

D'après VGChartz, la se serait vendue, en à 93 sur Windows94{{,}}95.

Notes et références

Notes

Citations

Références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Source d'origine : ori and the blind forest. Partagé avec Licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0

Footnotes

  1. OT{{!}} A Soft Heart for the Hard Core |url=https://www.neogaf.com/threads/ori-and-the-blind-forest-ot-a-soft-heart-for-the-hard-core.1007617/ |site=NeoGAF |consulté le=2022-03-08}}

  2. Valeur arrondie au millième près.

  3. Les chiffres des autres plate-formes ne sont pas connus, de même que des chiffres plus récents.

Catégories